Sur les traces des Jacquets 

L'important ce n'est pas le but, l'important c'est le chemin. 

L'Europe par les Chemins de St-Jacques de Compostelle 

Caminoropa 

 

 

 A propos - Contact - Accueil                                                                               Copyright 2019                                                                                         

Après avoir parcouru l'année dernière en vélo la Via Francigena jusqu'à Rome, j'ai eu l'envie de rejoindre de la même manière Canterbury, qui constitue selon le sens de marche, son point de départ ou d'arrivée. La portion anglaise ne consiste en fait qu'à une seule étape, entre Douvres et le siège de l'église anglicane. J'ai donc décidé de rejoindre Canterbury par une autre route qu'emprunte très régulièrement les pèlerins anglais, la "Pilgrimsway", au même titre que Guillaume le Conquérant après la bataille de Hastings. 

de Winchester à Canterbury, juin 2017 

Winchester - Guildford     

75 km 

  

Winchester est le siège d'une des plus grandes et célèbres cathédrales d'Angleterre. Je la contemple ce matin par le fenêtre  mon hôtel en me réjouissant du très beau Chemin que je vais parcourir à vélo ces trois prochains jours. L'étape suivante est la petite église de St Bartolomew, au nord de la ville, où je peux obtenir après le culte par le sympathique officiant un tampon sur ma crédentiale. Je roule ensuite sur de beaux chemin très bien balisés, le "National cycle network" et file plein est sans encombre, à travers la campagne du Hampshire, ses champs et ses parcours de golf, pour rejoindre Guildford, dans le Surrey.  

 



 

Guildford - Dorking et Maidstone - Charing     

50 km 

  

Je profite de cette magnifique journée et du magnifique parcours à travers les collines du Surrey, jusqu'à la charmante petite ville de Dorking. Le chemin se détourne ensuite vers le nord et Londres et je préfère éviter les axes routiers trop fréquentés. Je débute donc la seconde partie de la journée plus loin en direction de Canterbury, à  Maidstone, qui est le chef-lieu du Kent. Je retrouve peu après le "Pilgrimsway", également appelé "North Downs Way". Je fais une rencontre étonnante, soit 4 pèlerins, Dave et ses compagnons, qui accomplissent les 100 km séparant Rochester de Canterbury dans des costumes de chevaliers anglais. Ils m'expliquent être attendus ce dimanche pour une commémoration en la mémoire de l'archevêque Charles Becket, le 29 décembre 1170, assassiné par 4 chevaliers alors qu'il célébrait les vêpres dans une chapelle de la cathédrale. Devenu martyr, ses vêtements tâchés de sang auraient des pouvoirs miraculeux.  

 



 

Charing - Canterbury     

30 km 

  

Après avoir pris de la hauteur en suivant la route principale, je rejoins une piste cyclable très agréable le long d'une rivière jusqu'à l'entrée de Canterbury. La ville est très animée par les touristes et les badauds profitant de la cité historique et ses rues pavées, bordées de jolies maisons médiévales. Les façades sont repeintes de fraîche date et les rez-de-chaussée égayés de commerces de souvenirs en tout genre. Le centre-ville est classée à l'UNESCO. Je rejoins la cathédrale par le Christchurch Gate, un monumental portail gothique où trône un Christ en gloire entouré d'angelots. Des travaux sont actuellement en cours sur la façade de l'édifice. Sur un carré de gazon se dresse la stèle marquant le début ou la fin de la Via Francigena. La fondation du premier monastère remonte à 597, lorsque le pape Grégoire le Grand envoya un moine bénédictin nommé Augustin baptiser le roi.Après l'incendie de l'église primitive en 1067, un chantier d'une grande ampleur fut mis sur pied pour la construction d'une nouvelle cathédrale, car de nombreux dévots se pressaient déjà pour y honorer les restes du premier évêque. L'histoire dramatique de Thomas Becket puis sa canonisation suscitèrent un afflux encore plus grand de pèlerins. Un nouvel incendie en 1174 ravagea l'édifice qui fut reconstruit encore plus grand. Il est indéniable que la cathédrale gothique éblouit le visiteur par ses dimensions considérables et sa richesse. En revanche, comme le roi  Henri VIII ordonna la dissolution du monastère dont il s'appropria les richesses, il ne reste plus rien des bâtiments conventuels, à l'exception du cloître.  

Via Francigena en Angleterre